mardi 29 décembre 2015

[Personnel] La fin de l'année : Le bilan 2015 jeux vidéos, Cinéma, manga.

Bonjour.
La fin de l'année approche et le traditionnel article bilan est donc de sortie.
bon je vous avoue que j'avais essayé encore une fois de changer le format et de faire des trucs loufoque et compagnie. Mais j'avoue que je manquais de temps et d'envie donc j'ai décidé de simplifier tout ce bazar. Bref, parlons de 2015.






La machine de l’année 


Deux nouvelles consoles cette année avec la PS4 et la Wii U. Et si cette dernière me laisse un goût amer dans la bouche, la PS4 à l'inverse a fait totalement le taf cette année. Si évidemment, on me soutiendra encore que bla bla le manque d'exclu est soit disant là, je précise qu'en prime d'être satisfait de ma première année avec la PS4 avec les quelques exclus, je vois l'avenir radieux vu tout les jeux qui vont arriver en 2016, les multiples annonces de l'E3, la TGS et même la PGW (même si il n'y a qu'un seul jeu) me font sourire énormément. (Quoi ? Et le PC ? Ha ha ha ha ha..........ha)

Nouvelle licence de l’année :


Si aujourd'hui, malheureusement, énormément de jeux sortent et qu'on pouvait déjà facilement prédire sans mal si l'expérience allait être bonne ou pas, il reste heureusement encore pas mal de jeux donc on apprends l'existence un jour avant leur sortie (c'est vraiment le cas pour Her story d'ailleurs) et qui sont des putains de petites perles. C'est le cas de Her Story, jeu qui rappelle, pour ceux qui connaissent, un peu le jeu In Memoriam (l'un des rares jeux dont il est aujourd'hui impossible de jouer) et qui consistent à une enquête de police interactive. Très prenant et intéressant, Her Story est pour moi la nouvelle "licence" (si on peut appeler ça comme ça) et un jeu à faire absolument cette année.
Les jeux de l’année 2015 : 

Cette année, une fois n'est pas coutume, je me suis dit que j'allais vous faire un petit top 5 des jeux qui peuvent prétendre au titres de l'année. (Même si je vous avoue que si je ne devais en choisir d'un, le premier occuperait la place et de loin)

5. Ori and the blind Forest : Sorti sur PC, One et 360, le titre n'avait pas spécialement fait grand bruit lors de son annonce (principalement parce que beaucoup s'était dit "encore un titre indé beau mais pas original). Toutefois, Ori est une vraie petite perle : Incroyablement beau et enchanteur, difficile mais motivant, classique mais sans défauts, ce jeu est un jeu à faire absolument et qui vaudrait PRESQUE la peine de s'acheter une one. (sauf qu'il est sorti sur PC et 360 Ha ha ha)

4. Splatoon : Après avoir tenté de me séduire à l'E3 2014 et d'y être arrivé (faut dire que le reste était tellement plat....), Splatoon est arrivé. Ayant presque acheté la Wii U pour ce jeu, j'étais curieux de voir si mes attentes allaient être comblés.... et c'est le cas.......à moitié. Qu'on soit d'accord : Splatoon est a peu prés aussi original et fun que prévu et sincèrement, j'ai pas vu passé les 40h passé sur le jeu mais il a malheureusement des défauts assez gênants, le principal étant que le jeu n'a pratiquement aucun option pour customisé les matchs (pas de possibilité de modifier la durée, les maps, le nombre de joueurs), pas d'option pour changer les armes ni même le choix de quitter un match et l'impression d'avoir un contenu limité et défini par Nintendo (on doit se taper 2 maps par tranches de 4h....). Si splatoon est sur la bonne voie, reste à espérer que la qualité du jeu soit transférer dans un deuxième opus plus libre et plus paramétrable. 

3. The witcher 3 : Difficile de pas avoir joué cette année à The witcher 3, le gros RPG occidental Open world, teaser de longue date et qui avait fait monter la sauce blanche à tout les niveaux. Malgré des défauts assez commun aux open world (les quêtes qui finissent par se ressembler toute notamment), les bugs en pagailles et une fin de quête principale en mode "prolongation inutile", il faut avouer que l'univers est intéressant, l'écriture est bien foutue et le jeu a été très agréable malgré tout. Une bonne pioche malgré qu'au final, je reste assez froid pour l'univers de the witcher. 

2. Bloodborne : PS4 acheté y a peu oblige, je ne pouvais pas passer outre la grosse exclu Sony : Bloodborne. Nouvelle formule de la série des souls, il faut avouer que ce jeu est un vent de fraîcheur sur la licence. Nouvelle approche du systeme de combat, un univers différent et plus inspiré, des sensation renouvelé proche d'un survival horror et une difficulté toujours là pour nous motiver à avancer. Bloodborne a été une longue épreuve assez rude et fatiguant pour moi mais au final, la satisfaction quand on abat le dernier boss donne vraiment l'impression de pas avoir perdu son temps. un Must-have et un bon. (Par contre, si le jeu de base vous a déjà mis sur les rotules, évitez l'extension qui est encore plus difficile)

And the Winner is....

1. Fallout 4 : Ha Fallout 4.......la grosse excuse des gens sur internet pour se plaindre. "Olala le jeu est pas beau" "olala c'est pas comme les anciens fallout". En faites, si cette année, j'ai bien remarqué quelque chose, c'est à quel point les gens passent d'une victime à l'autre pour avoir une occasion de se plaindre : "The order 1886 c'est nul ! même si je l'ai pas testé parce que j'ai pas de PS4, je suis le mouvement pour pouvoir me plaindre" "The witcher 3 a subi un downgrade, je vais dire que c'est nul aussi". 


Et dans ce contexte, avec ces graphismes moins joli que la moyenne des jeux et sa soi-disant moins bonne écriture, le jeu a été dans le collimateur des gens pendant un mois (oui, maintenant, c'est Star wars Episode 7 qui leur sert d'exutoire), juste parce que....je sais pas, les gens ont tellement envie de faire croire qu'ils sont d'un niveau bien plus élevé que les autres parce qu'ils ont détesté un truc.... Mais bref, j'arrête de prêcher. 

Fallout 4 est donc mon jeu de l'année. Pourquoi ? parce que contrairement aux autres jeux que je me suis forcé parfois à explorer (je pense à The witcher 3), ici aucun souci, pendant les 80h de jeux, j'ai exploré sans soucis et sans me lasser un seul instant les moindres recoins du monde de Fallout 4. Des quêtes à floison, un univers intéressant (et avec cette dose de l'esprit Fallout que beaucoup ont dit ne pas avoir retrouver soit disant), un bon système jeu, bref, j'ai adoré et j'avoue que le débat de savoir si le jeu est beau et moins bien que les autres épisodes...... ça me passe au dessus de la tête parce que je passe pas mon temps à regarder en arrière ou à comparer des pommes et des poires.....

Plaisir coupable :


Si il a une chose que je suis content ces deux dernières années, c'est que la licence Danganronpa dont je suis très fan (comme vous l'avez remarqué) est bien implanté chez nous : Les jeux sortent sans trop de retard, les ventes sont très bonnes pour un titre de ce genre et la presse donne bon pub à cette licence qui le mérite. Mais cette année, je peux pas vraiment dire que la licence s'est présenté sous son meilleur jour.

Another episode a choisi cette fois la voie du Spin off en proposant un TPS......et un très mauvais TPS. Qu'on soit clair : toute la partie gameplay est à chier et on a l'impression que les développeurs le savaient puisque les 3/4 du jeux sont des cinématiques ou des dialogues.

Mais je ne peux pas détester ce jeu malgré tout parce que.....bha parce que c'est Danganronpa et que la partie scénario est intact heureusement... difficile de dire comment Another Episode va être raccordé au reste de la série mais bon on verra.

Strike supplémentaire pour la version européenne ou il faut manuellement télécharger les voix japonaise et les sous-titres. Ça a beau être gratuit, c'est quand même assez chiant.

Déceptions de l’année 2015 :

- Metal Gear Solid V : The Phantom Pain : Bon, je vais vous redire tout ce que j'ai dit (j'ai fait un article ici ou tout est expliqué) mais ce jeu reste ma grosse déception de cette année. Entre son open-world qui a les mêmes défauts que les autres, ses missions répétitives, son intrigue boiteuse, sa deuxième partie honteuse, ce jeu fait clairement honte à la saga et reste le pire jeu de cette année.

- The Order 1886 : Un autre échec mais d'un autre genre. The order 1886, c'est un peu le jeu qui va devenir un cas d'école d'ici quelques années : La montée en puissance d'une hype qui se dégonfle progressivement au fil des annonces et des révélations, un jeu qui a trop pensé ses graphismes et pas le reste et le pire qui peut arriver quand un jeu tente trop d'imiter le cinéma. C'est une déception mais en même temps, c'est pas une déception car je n'attendais rien du tout (et il a quand même réussi à me décevoir). Dommage pour  Ready at Dawn qui va avoir fort à faire pour son prochain jeu.

Potentiel probable 2015 :


Oui, je mets une nouvelle catégorie pour les jeux que j'ai pas fait en 2015 mais que je compte rattrapé pendant les deux premiers mois de 2016 (ou il n'y jamais grand chose)

- Undertale : ou la nouvelle grosse hype qu'internet t'oblige à essayer et à dire que c'est mythique (et pas juste bon hein? Sinon tu te fais insulter par une horde de fans !). Proche de Earthbound et possédant parait t'il une écriture intelligente et profonde, je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de m'y penser. Mais je suis assez curieux de savoir si la hype est justifié ou pas.... (je me méfie depuis Deadly Premonition).

- Sunset : Un jeu dont peu de gens ont entendu parler (il s'agit d'un jeu d'un studio belge aujourd'hui disparu) mais qui m'intrigue vu que les rares personnes l'ayant terminé m'ont parlé d'une perle injustement boudé. On verra à l'occasion.

- Xenoblade Chronicles X : L'ultime tentative de la Wii U pour gratter quelques ventes. J'ai attendu ce jeu comme le messie et la raison n°1 d'acheter le disque dur externe de Nintendo et...... ca fait trois semaines que j'ai pas touché ce jeu. Les deux causes : Une démotivation total (et global puisque je joue très peu depuis des semaines) et un système de collecte complètement à chier qui va m’obligè à attendre des solutions pour collecter les objets et avancer sans perdre des heures sur le jeu.... Je vais pas vous mentir : le jeu est très mal parti pour que je l'apprécie.....

- Yakuza 5 : Ayant toujours beaucoup aimé la série Yakuza, j'ai sauté sur cette épisode qui avait la réputation d'être incroyablement complet. Je prévois de me le faire une fois que j'aurai terminé totalement l'épisode 4.

Attente 2016 : 


Final Fantasy XV : Le futur exutoire de l'internet entier ! Il faut être franc deux minutes : Si j'ai bien aimé la démo et que je pense que ce jeu sera au pire un jeu distrayant en open world à jouer, au mieux un épisode qui renouvellera le blason de la licence Final fantasy, je suis sûr d'une chose : les habituels haters de la série (impossible de les ignorer : ils crient très fort et répètent leurs vieilles blagues sans arrêt) seront à l'affût pour dire que le jeu est mauvais et qu'ils le savaient parce que "c'est pas comme on veut nous et nous, on est les personnes les plus importantes du monde". Bref, je m'arrête là.

Pour ma part, j'ai bien aimé la démo et j'ai hâte de voir ce que le jeu va proposer.

Persona 5 : Malheureusement prévisible dans son report en 2016 (c'est pas comme si on avait plus eu aucun nouvelle depuis le trailer dans Persona 4 Dancing all night), j'attends évidemment avec grand impatience ce 5eme opus de la série persona, histoire qu'on ait enfin du neuf et moins de produits visant à user la série.

Danganronpa V3 : vous vous en doutez, j'attends avec grand impatience l'arrivée de ce troisième épisode. Qui en prime, sera livré avec un animé clôturant l'histoire principale. J'avoue toutefois que j'espère que ça achèvera la saga....car plus une saga continue plus elle a de chances de se casser la gueule (surtout quand les épisodes sortent dans un délai assez court).

The Last Guardian : Evidemment, je l'attendais avec impatience lors de son annonce. Son retour m'a charmé à l'E3, j'attends maintenant de pouvoir enfin poser mes mains sur ce futur chef d'oeuvre.


Zelda Wii U : En faites, je l'attends et je l'attends pas. On ne sait rien du jeu à part qu'il sera en open world... et un open world "différent" selon ces créateurs. Mais on ne sait pas si il sortira en 2016 réellement, on est même pas sûr que le jeu sortira sur Wii U..... (si c'est le cas, cette console n'aura vraiment servi à rien...). Bon, malgré tout, comme j'aime beaucoup Zelda, je poireaute quand même....


Surprise de l’année : 


Encore une fois, cette année, c'est un film d'horreur qui m'a surpris. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du dernier film de M.Night Shyamalan, un réalisateur pour lequel j'ai une certaine aversion (j'avais trouvé Signs et Le dernier maître de l'air affligeant de nullité). Ici, on a droit à un film en found footage assez bien foutu, qui arrive à bien justifier sa mise en scène, crispant et assez effrayant, qui joue bien avec nous, arrive à nous induire en erreur et possédant de bons retournements. Un excellent film pour un genre un peu en roue libre depuis des années comme son réalisateur. 
Films de l’année:


Star wars Episode 7 : Le réveil de la force : Évidemment, en tant que GROS fan de star wars, je ne pouvais pas louper la sortie du premier film de cette nouvelle trilogie. Si je dois être une des rares personnes qui a aimé la trilogie original mais aussi la prélogie, ici, j'ai adoré malgré les quelques défauts : Des reprises des éléments communs de tout les star wars, un méchant un peu too much et un film qui passe un peu vite. Mais tout est contrebalancé par plusieurs originalités, des scènes géniales et cette sensation agréable de retrouver une de mes sagas de Space opéra préférés. 

Mad Max fury road : L'autre film de l'année, c'est ce Mad Max Fury Road qui a sonné comme une sacré surprise. Au milieu de ce gigantesque foutoir de licences qui ont ressurgi, Mad max a été un miraculé..... (bon il a surtout été réalisé par son réalisateur d'origine). Bon sang, que ce film est bon : Un post-apo aride et sans pitié, une action spectaculaire, une bande son énorme, des acteurs au top allié à des idées qu'on a pas l'habitude de voir à hollywood et un film plus tourné vers les cascades traditionnelles et moins sur le numérique. Assez inattendu et énorme.
 
Mauvais films de l’année :

Jurassic World : Si Mad max a réussi son coup de manière inattendue, on ne peut pas en dire autant des autres... à commencer par Jurassic World....le problème du film ? Tout a été déjà révélé dans sa bande annonce, le film a un rythme assez chiant, y a des moments en mode total WTF et assez ridicule (Le dompteur de Raptor.....mon dieu...) et globalement, un film qui ne sert à rien. Le pire ? C'est que ce film a cartonné comme pas possible et qu'une suite est prévue....

Les 4 fantastiques : Vu la communication assez discrète du film, j'avais beaucoup de mal à me dire que ça allait être un chef d'oeuvre et malheureusement......

Le pire étant que ce n'est pas le pire des trois mauvais films de cette année, son problème principal est que le film est assez lent au début, assez maladroit sur plusieurs points (j'ai beaucoup de mal à ressentir autre chose que l'ennui) et un final beaucoup trop rapidement expédié (comme le film n'avait plus le temps). Une adaptation très bancal et très artificiel..... aucune émotion ne s'en dégage et on ressent le film qui a clairement eu des problèmes de tournage et de scénario. (Le pire ? c'est que le réalisateur a confirmé ça peu après la sortie du film).

Terminator Genesys : alors là, on touche le fond. Rien de bon dans ce film ! Le scénario est à chier et n'a aucun sens.... (j'ai beau savoir qu'écrire sur le voyage dans le temps, c'est pas simple...là y a quand même des limites), l'action est presque inexistante et globalement molle, les acteurs ont été plus castés parce qu'ils sont connus que parce qu'ils ont quelque chose à apporter (Emilia clark parce qu'elle a joué dans GOT, Scharzy parce que Terminator est lié à sa tronche, Matt smith.....parce que c'est doctor who......). Quand on sait en prime que le film a été tourné en vitesse avant que Cameron récupère les droits de la licence et que même le réalisateur a avoué que son film n'avait aucun sens, on a la pire bouse de 2015.

Blague de l'année : 


J'avais envie pour finir de rigoler un peu. Cette année, ca y est, les japonais ont osé le faire....ils ont osé sortir l'ultime projet marketing pour user de la licence Shingeki No Kyojin : Le film live avec des vrais ""acteurs"".

Bon, pour croire un seul instant que ce film allait être bien, il fallait être un beau naïf. Je vous rassure, je l'ai pas été. Pour rigoler du coup, j'ai donc décidé de perdre 1h30 de ma vie pour mater cette chose. Et bon sang....j'ai pas été déçu du voyage.

Les effets spéciaux, les acteurs, les décors, le scénario.... J'ai jamais vu un nanar avec un aussi gros budget. Ce film est juste à mourir de rire tant il est mauvais. Sans déconné, j'avais l'impression de mater un fan film que j'aurai fait dans mon salon parfois. (sauf que j'ai pas une cinquantaine d'acteurs japonais pour le faire).

Franchement, regardez-le avec des potes ! sincèrement ! vous perdrez moins votre temps qu'a mater terminator genesys ou Jurassic World.

Attente 2016 :


Deadpool : Bon là, c'est simple : J'attends juste du film un délire qui se prends absolument pas au sérieux et je veux juste rigolé bêtement avec le film pendant 2h00.

Suicide Squad : Un film qui m'intrigue beaucoup vu que c'est du DC (et que j'ai pu voir en animation, ce que peut donner une histoire basé sur leurs méchants) et vu que tout semble se connecter pour donner un film vraiment intéressant. (en plus que Batman V superman qui a littéralement spoiler l'intégralité de son film dans sa dernière bande annonce....)

Docteur Strange : ......................y a Sherlock dedans. Je crois que j'ai tout dit.



Animé de l’année :


Je profite de mon article pour faire un gros Erratum : J'avais, lors de mes impression des animés d'automne, jugé très violemment Rokka No Yuusha donc le début m'avait pas mal laissé indifférent voir mitigé....

Toutefois, un de mes camarades a par contre continué l'animé et m'a sorti "mec, c'est l'animé de la saison, regarde tu verra". Pas totalement convaincu, un autre de mes camarades a lui par contre redonné sa chance à Rokka et m'a sorti après "putain mec, il a raison, faut que tu mate ce truc". Et donc j'ai donc maté......Putain, en relisant mon article, j'ai vraiment pensé que j'étais rien qu'un petit con. 

Rokka No Yuusha, c'est une tuerie. Des personnages incroyables, une intrigue originale et bien trouvé (surtout dans le style de l'animé), des idées visuelles bien foutues, un univers génial....bref que du bon..... En faites, le seul défaut : c'est que le light novel duquel il est adapté n'est pas encore assez long pour qu'on puisse avoir une saison 2.....et je peux vous jurer que je tuerai pour connaître la suite de l'histoire. Bref, matez-le, vous devez voir ce truc. Absolument.  
 
Manga de l’année


L'année dernière, j'avais parlé de A Silent voice, un manga considéré par tout le monde comme l'un des premières manga "culturel" qu'on devrait présenter dans des salons du livre pour montrer à quel point le manga peut être incroyablement riche. Et bien cette année, c'est un manga dans le même genre mais différent qui est pour moi le manga de l'année.

Poison city est l'oeuvre de Tetsuya Tsutsui, un auteur indépendant qui a publié quelques manga très court mais incroyablement intéressant sur divers sujet de société. Et poison city suit le même chemin puisqu'il traite ....de la censure japonais des mangas.

Oeuvre ici très personnel (l'auteur ayant subi une censure injuste, infondé et surtout irrévocable), il traite d'un sujet tristement d'actualité sur le danger de la censure abusive et de la pensée unique. Vraiment, ca ne dure que deux petits tomes et pourtant, qu'est que ce manga est riche ! Surtout qu'en prime, il vous apprendra des choses pas uniquement lié au mangas et vous invite même à vous forger votre propre opinion (via une fin assez ....couillue)

Bref, vous ne savez pas quoi lire ou vous avez besoin de montrer à quel point le manga est riche d'histoire bien écrite ? Prenez poison city.
 
Surprise de l’année 


Si one punch a profité cette année de son animé pour montrer que le genre shonen se limitait pas à One piece ou Naruto, l'année prochaine sera normalement l'année de ma surprise de cette année : Boku No Academia (aussi appelé My hero Academia)

Ici, on assiste à un mariage assez habile entre le comics americain pour certains style de design et de costume et du manga pour les combats, les caractères des personnages et le coté épique des bastons. Ce manga ne dit pas forcément qu'il va être une révolution mais qu'il tentera (et il y arrive pour l'instant) de maîtriser son histoire et de mettre plus d'originalité dans un shonen tout en gardant le sel de ce qui fait le succès de ce genre de manga.

Très bien foutu et vraiment intéressant, j'ai hâte de voir ce que ce manga nous réserve. 
Mauvais animé de l’année 


Bon, là, j'avoue, comme l'année dernière, y avait  des tas de mauvais animés, principalement des animés ecchi qui suive encore et encore le même schéma en tentant de nous filer une érection (peine perdue chez moi....), y a un truc qui m'a fait halluciné : C'est le délire Monster Musume.

Sincèrement, j'ai beau regardé dans tout les sens, je ne comprends pas comment je suis sensé trouvé drôle le faites qu'un mec soit le joujou d'une lamia ou une centaure.......Ni comment quelqu'un peut se sentir une seconde attiré par ce genre de délire. je pense même que je vais arrêter d'essayer d'y penser, je vais me faire mal pour rien.

Bref, pitié japon, arrête....tu te fais du mal et tu nous fais du mal quand on tente d'être pris au sérieux quelques minutes....
Bon, je n'ai pas trouvé de mauvais manga papier cette année donc je zappe cette section. à la limite, je parlerai bien du faites que le Jump continue à nous faire de l'exploitation Naruto et Dragonball, ce qui est globalement aussi mauvais que la sur-abondance d'animés ecchi de mauvais qualité mais bon, ce ne vaut pas la peine de rendre cet article plus long que ne l'ait déjà.

Donc voilà, j'ai ENFIN terminé cet article de fin d'année. Rigolez mais ça fait des jours que j'écris ce truc et vu mon emploi du temps et ma motivation, c'est un miracle que je sois arrivé au bout ! Mais au final, je ne pouvais que vous faire partager cette fin d'année qui a été bien meilleure que l'année précédent et que je regarde finalement avec un brin de regret. Heureusement, 2016 s'annonce encore meilleure et j'espère que ce sera le cas. Sur ce, je vous dit à bientôt et bonne année !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire